L’étude IMPROVE-VTE suggère que dans ce contexte clinique, il pourrait y avoir un bénéfice à continuer un traitement par rivaroxaban au-delà des 3 mois recommandés au minimum.

Lire la suite »

Connectez-vous à Comuniti pour lire les commentaires

Comuniti vous permet d'échanger avec vos confrères et collègues aux professionnels de santé. Le meilleur moyen de rester connecté à son réseau et à la communauté médicale.

Vous n'avez pas d'identifiant Comuniti ? Inscrivez-vous !